VOTATIONS - Mots d'ordre du POP jurassien

le 23 septembre 2018

- Arr fédérale concernant les voies cyclable et les chemins pédestres - OUI

- Initiative pour des aliments équitables - OUI

- Initiative pour la souveraineté alimentaire - OUI



le 25 novembre 2018


- Initiative populaire du 23 mars 2016 «Pour la dignité des animaux de rente agricoles (Initiative pour les vaches à cornes)» - OUI

- Initiative populaire du 12 août 2016 «Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initia- tive pour l’autodétermination)» - NON

- Modification du 16 mars 2018 de la loi fédérale sur la partie générale du droit des as- surances sociales (LPGA) (Base légal pour la surveillance des assurés) - NON


 Article


Accueil > Actus POP > Un changement radical est nécessaire !

 Un changement radical est nécessaire !

mardi 26 septembre 2017

Communiqué de presse – Prévoyance vieillesse 2020

Le Parti suisse du Travail – Parti ouvrier et populaire (PST – POP) est ravi du refus de la Prévoyance Vieillesse 2020 par la population. Dans toute son histoire, le PST-POP a défendu des retraites sûres, solidaires et transparentes. Suivant ces principes, le parti à vigoureusement rejeté cette réforme des retraites. Le PST-POP a activement soutenu le référendum de gauche et a appelé à voter 2x NON aujourd’hui. L’augmentation de l’âge de la retraite des femmes, l’augmentation de la TVA antisociale, l’augmentation de la cotisation à l’AVS et aux caisses de pensions, ainsi que la baisse des rentes LPP auraient été un prix trop important, qui aurait dû être payé par les travailleuses et travailleurs en Suisse. De ce fait il est très réjouissant d’avoir gagné cette lutte importante.

Le NON prononcé aujourd’hui confirme la conviction ferme du PST-POP qu’un changement radical est nécessaire pour assurer le futur des retraites. C’est pour cela que le PST-POP a fait la proposition suivante avant la votation : la partie obligatoire de la prévoyance professionnelle doit être intégré dans l’AVS en prenant en compte des biens acquis de tous les assurés. Le nouveau système doit être mis en place progressivement en même temps que l’ancien système prend fin. Les caisses de pensions ne recevraient plus de cotisations après l’acceptation d’une pareille initiative. L’entier des cotisations des personnes actives et des employeurs serait versé à l’AVS. Les rentes AVS seraient calculées en fonction du nombre d’années cotisés à l’ancienne l’AVS, ainsi qu’en fonction du nombre d’années cotisés dans la nouvelle. Les caisses de pensions actuelles continueraient tout de même à gérer le capital épargné des assurés et leur verseraient une rente correspondante après leur entrée en retraite. Ainsi les biens de tous les assurés serait garanti. Dès que les personnes de la nouvelle génération, qui auront uniquement cotisé dans la nouvelle AVS, entrent en retraite, la transition vers le nouveau système de la prévoyance vieillesse serait aboutie. De plus, la proposition fixe que les rentes AVS seraient ajusté de manière que tous les pensionnés atteindraient une rente d’au moins 4000 francs dans un délai de dix ans, caisses de pensions inclus. Cela correspondrait à la rente AVS minimale future.

Le PST-POP invite toutes les personnes et organisations intéressés à une rencontre pour discuter la proposition et de discuter d’éventuels étapes futures en commun. La réunion aura lieu le samedi 4 novembre 2017 à 14h30 dans la Casa d’Italia, Bühlstrasse 57 à Berne.

Parti suisse du Travail – Parti ouvrier et populaire

24 septembre 2017